Pages

mardi 12 juin 2018

L'Étrier sarthois

Le 9 juin 18.
Les chevaux, les poneys, les cavaliers et les cavalières, les moniteurs et les monitrices réchauffent l'atmosphère de ce jour de juin pluvieux.

Bienveillante et rigoureuse, la pédagogie appliquée ici me parait exemplaire, là où l'humour et l'amour des chevaux vont de paire. Si tu tombes de ta monture tu apporteras à la prochaine séance un gâteau à partager : l'échec est ici positif, c'est avec lui que tu apprends.

Ce lieu est bien à part, donc, coincé qu'il est entre l'extrême modernité des grands villages dédiés au commerce, le circuit du Mans bruyant, polluant, les grandes salles de spectacle à donner le vertige, des parking géants pour les bagnoles, survolés parfois par des hélicoptères sans vergogne.
J'en repars toujours rassérénés d'avoir pu voir, sentir, caresser quelques chevaux, ri d'une blague destinée aux enfants, qui eux repartiront un peu plus autonomes, un peu plus grands.

http://etrier-sarthois.com/New/node/40





















 






 

lundi 11 juin 2018

Modern city / Leliepvre A

Des badges
par Leliepvre A./artiste généraliste
réalisés par
Modern City
https://moderncity.com/

Ø 32mm, finition soft touch
 



 





Cortex concerts / Bracco

Magnifique concert dans le petit espace de l'Austral (Le Mans) qui se forme et se déforme au gré des musiciens qui se l'approprient.
Les orages menacent et nous sortons grondant des ondes électriques du duo Bracco qui nous habitent encore.
Merci...

https://leturcmecanique.bandcamp.com/album/pov


BRACCO
















AVANT et APRÈS

Les balances...

Le repos...


lundi 4 juin 2018

Faire : ranger, arranger

Travaux au jardin : ça pousse comme des natures mortes, ça s'équilibre comme ça peut, c'est un temps passé à ranger, à mettre ensemble, à créer un espace possible, à regarder l'absence du corps comme une de ces représentation les plus pertinentes...

À des enfants curieux qui me demandaient ce que pouvait bien représenter tel ou tel travail installé dans la cours de récréation, je leur répondais, en cherchant autour de moi un exemple éclairant : "Que représente ce banc ?"

C'est en opportuniste que je travaille ces sortes d'installations éphémères, avec ce qui est là. Il y a une sorte d'idiotie remarquable dans la plupart de mes travaux, ceux que je retiens, qui m’excitent parce qu'ils m'étonnent, me permettent de découvrir de moi-même un pan ignoré, ou peu vigoureux, une petite niche... je sillonne en zigzag...

La photographie ne fait pas que fixer/témoigner de ces espaces/temps bienfaisants. Elle crée, découpe un autre espace, caricature ces ensembles jusqu'à en donner l'aspect jovial d’œuvres d'art, comme si chacune d'elles fut élaborée de manière parfaitement délibérée.
Je pose ce regard sur le monde que je photographie.

Mai 18


La chaise est un objet, support, motif qui intervient depuis plusieurs décennies dans tous mes travaux, périodiquement  (peinture, assemblage, photographies, graphisme, etc.)







Jeux d'équilibres, natures mortes, manipulations méditatives....




Je n'ai d'autre inspiration que le travail, que les objets qui m'invitent à faire.













Chrysomèle de la menthe

Le bijou de la menthe... les arbres de Noël peuvent enfin rester dans leurs forêts tant on ne pourra jamais atteindre à cette splendeur clinquante, sans autres buts que manger, déféquer, dormir, se reproduire, ...

Mai 18



Je profite de cette occasion pour célébrer ces autres splendeurs du jardin : quelques fraises baroques dont les formes évoquant davantage le bizarre que la mise en appétit ne se retrouveront pas sur nos marchés :