Pages

mardi 21 novembre 2017

La Galerie du Centre Hospitalier du Mans (CHM)

J'y expose du 5 décembre 017 au 15 janvier 018 une vingtaine de pièces.
 
Vernissage : le 5 décembre 017

Vue de l'intérieur : à gauche vers le bâtiment Claude Monet, à droite vers Le Fontenoy.     

Peinture sur toiles libres
"Paysages intérieurs"

Cet ensemble, conçu pour la Galerie du Centre Hospitalier du Mans, est une variation sur un thème : « paysages intérieurs ».
Main, chaise, disque-soleil, branche, pic, trait, tâche, etc. sont les éléments d'un lexique qui composent chacun des objets présentés ici.

Je saisis une carte postale des années 50, photographie en noir et blanc : entre le pouce et l'index je tiens la chaîne du Mt.-Blanc, presque entière.
Ce morceau de schiste noir qui sonne comme un morceau de métal, recouvert d'une très légère peau uniforme de calcaire blanchâtre, contient sans peine les falaises du Pays de Caux – dans l'atelier, le bruit blanc et mat des vagues de la Manche qui se jettent sur le sol.

Paysages intérieurs c'est çà : un fragment quelconque qui condense tout un territoire, toutes ses odeurs, ses couleurs, que je déplie dans l'atelier, sur la toile ou le papier.

L'improvisation est le mode opératoire : « Improviser, c'est à dire ébaucher et finir dans le même temps » E. Delacroix (peintre 1798-1863)

Ces peintures – comme les nuages qui se déplacent lentement sur lesquels chacun peut projeter ses figures – permettent d'ébaucher ses propres espaces, d'envisager d'autres possibles, d'y projeter ses propres créations. La condition : s'y installer un temps.

Je traite des paysages comme je traite des natures mortes, comme je traite des corps : de l'intérieur.


P.-S. : je suis à la recherche d'un atelier, et, conséquemment, d'un mécène. 


Aucun commentaire: