Pages

mardi 27 septembre 2016

STUPID SUMMER exposition/installation

STUPID SUMMER
exposition au Théâtre de l’Écluse - Le Mans
à partir du 30 septembre 2016

֎


Mon été stupide, comme les autres. Pas moins que l'hiver, certes.
Tout coule, roule, pousse, explose, se ratatine sans volonté, gratuitement – et moi là-dedans.

Ce que je montre ici est mon travail de cet été – pour le moins ce qu'il en reste.
Feuilles de courge, canard et enclume.
Pourquoi ces objets-ci ? Parce que je les avais sous la main et l’œil, réunis arbitrairement dans la cave-atelier.
Idem des supports.

Canard et courges dans la cave-atelier - été 2016

Les expositions que je fais sont dépendantes du lieu.
Si l'objet théâtre peut apparaître idéalement comme un volume vide – un contenant prévu pour recevoir des réalisations de désirs singuliers et variés – il n'en est pas pour autant neutre.
Il est un mille-feuilles chargé d'émotions, un palimpseste : un lieu inspirant.
Chacun ici est locataire, parfaitement conscient de sa nature transitoire, de la gratuité de son existence – je suppose.

Le choix de l'accrochage : « comme à la maison ».

Dans la cave-atelier - été 2016

Un besoin irrépressible de m'exprimer.
Au travers de ce besoin je cherche et tente d'exprimer mon individu singulier, singulièrement conscient de ma solitude, de ma présence – de ma nature – accidentelle.
Ma pensée est ma peinture (tout comme le vin du vigneron).
Je me sens tamis (passoire) ou bien presse-agrumes ; sentir le temps passer dans mes veines (?).

Peinture décorative et gratuite : trouver le point chaud de l'expression dénuée de toute élucidation du monde, de toute tentation (-tive) d'objectivité, de toute appartenance (autant que possible).

C'est l'individu qui compte.
Invalider les volontés d'uniformisation, les racismes, l'homophobie, etc. en multipliant les témoignages singuliers de nos vies singulières... contre les fascismes... et se ré-jouir de la diversité (des variétés) des possibles... 

Feuilles de courges dans la cave-atelier - été 2016



 Leliepvre A - été 2016

Aucun commentaire: