Pages

vendredi 9 janvier 2015

Huîtres sauvages (Peinture) et notes éparpillées



I'M LIVING IN A BOX

Boite : buis : buxus : pyxis-idis : petite boite

Box (boxwood) : buis

Boxy : en forme de boite, qui ressemble à une boite ; [car] en forme de caisse à savon

Box in : encastrer – to feel boxed in : se sentir à l'étroit, confiné

Boite crânienne

A box in my head

Une boite dans ma tête

Je vis dans une boite

Black box / boite noire

Coquillage, bogue, écorce, peau, grotte

Velvet Underground

Boite de velours

Noisette

Main

Bouche, orbite, oreille

Sexe, vagin, utérus

Anus

Gant (de velours, de fer...)

Vêtement, blouse

Étuis de peau

Matrice, cave, atelier

Bouteille

Contenant/contenu

Boite vide/pleine

Bernard-l'hermite

Nid, coucou

Chapelle, église, temple

Tabernacle (latin tabernaculum, tente, diminutif de taberna, cabane)
  • Sanctuaire itinérant, centre du culte des Hébreux avant la construction du Temple de Salomon, demeure de l'Arche d'alliance où étaient déposées les Tables de la loi.
  • Petite armoire, fixée au milieu de l'autel ou dans un autre endroit d'une église, destinée à recevoir le ciboire contenant la réserve eucharistique.
  • Espace libre, maçonné, qu'on ménage autour d'un robinet enterré, afin de pouvoir le manœuvrer. (Dictionnaire de français Larousse en ligne)



Tabernacle : n.m. est emprunté au latin tabernaculum « tente », utilisé dans la langue des augures et passé dans celle de l’Église chrétienne. Le mot est le diminutif de taberna qui a dû désigner une habitation en générale mais apparaît spécialisé au sens de « boutique » et spécialement de « cabaret » (voir taverne).

Tente des Juifs de l'Antiquité – Fête des tabernacles (1170) « solennité des Hébreux célébrée sous des tentes », en mémoire du campement dans le désert.

Au Québec, le mot, parfois déformé en tabernac' ou suffixé en tabernouche, sert de juron (« sacre ») familier et courant (comme hostie, ciboire, etc.)

(Robert - Dictionnaire historique de la langue française)


Tabatière :
  • Petite boîte pour le tabac à priser.
  • Châssis vitré ouvrant qui a la même inclinaison que le versant de toit sur lequel on l'adapte.
  • Accessoire de fermeture d'un sac, avec ou sans clé, en forme de boîtier.
  • Fossette limitée par les deux tendons extenseurs du pouce (court et long extenseur) lorsque ces muscles se contractent et que le pouce est en extension.
(Dictionnaire de français Larousse en ligne)



Livre : écorce, - liber : où circule la sève
A Book is a Box



Chambre, caméra
Box camera : appareil photographique rudimentaire
Chambre noire/camera oscura (obscura)
Chambre : n.f., d'abord cambra, cambre (1050) puis chambre (XIIe s.), est issu du latin camera - grec kamara, mot technique d'origine obscure : divers objets couverts par une voûte (tombe, bateau, voiture ouverte). Le mot latin signifie surtout à basse époque « pièce (notamment pour dormir) » et au moyen-âge (1191) « endroit où l'on juge ».
Musique de chambre (1855), d'abord musique de la chambre (1690) « du petit coucher du roi ».

Théâtre :

Cage :

Hermite :
(Vie érémitique)

Anachorète :

Main
Le creux de la main
Le pouce préhenseur
Tout mon être dans dans main
Le creux de l'épaule
« Les temples Bouddhistes sont des tombes. » H. Focillon
Tombe
Cercueil
Crâne
Boîte crânienne
Boîte à Musique, danseuse miniature tournant laborieusement, ralentissant ses saccades en même temps que la musique s’éteint.
Orbite oculaire : le monde entier dedans.
Dans ma cage thoracique
Souffle, maison de vent


















Aucun commentaire: