Pages

dimanche 20 juillet 2008

Fragment (s)

Fragments : tissus de coton, acrylique sur carton, épingle-nourrisse, 20x20cm.

Pascal Quignard écrit au Chapitre XXIV (Le 19 mars 2000 à Mons) de Sordidissimes :
"(...) Nous pénétrâmes dans la chambre aux fragments.

A droite le passe-plat aveugle (bois, au fond plein, tournant) où étaient posés les nourrissons que leurs mères abandonnaient aux religieuses avec un morceau de l'image sainte. Sur trois murs les images rompues en deux, ou les initiales déchirées horizontalement, ou les lettres divisées en sorte d'être incompréhensibles sans l'autre moitié.
Sur un seul mur les images réunies ou les initiales reconstituées ou les missives complétées.
Ce sont ce que les Grecs appelaient des symbola.
Les symboles étaient à l'origine des morceaux de poterie brisée. Les fragments, dès lors qu'ils s'encastraient les uns aux autres, établissaient la reconnaissance des amis ou rétablissaient le pacte de ceux qui avaient fait marché."


Aucun commentaire: