Pages

mardi 4 décembre 2018

Etudiants du Talm du Mans au théâtre du Scarron...

Un groupe d'étudiants du Talm Le Mans (école des Beaux-arts), encadré par deux professeurs (metteurs en scène, conseillers...?), travaille à ce qu'il nomme des performances, sur le plateau du théâtre Scarron.
Performances, théâtre d'avant-garde, qu'importe peut-être les appellations : on joue avec l'espace noir, on s'investit, on se concentre, on attend, on écoute, on acte, le plateau se décompose en plusieurs espaces, on en fait un tout en créant des circulations temporelles et spatiales, et la lumière (Stéphane Hulot, directeur technique du théâtre de l’Éphémère), enfin, fait lien...

Performance n.f. – 1839 ; mot angl., de l'a. fr. parformance (XVIe), de parformer "accomplir, exécuter" 1. Résultat chiffré obtenu dans une compétition (par un cheval, un athlète).
Le petit Robert - extrait - 

Une sélections de quelques photographies de cette préparation (3 déc. 18).































Au théâtre Paul Scarron : "Séisme" (2)...

... montage du décors (du dispositif scénique ?) et réglage des lumières
pour la pièce "Séisme" de la compagnie du Prisme en compagnie de son technicien.
le 27 novembre 18.



Où l'on retrouve le plancher des vaches


Art et technique, technique et art










Sur ce modeste écran gris plié, deux comédiens y dérouleront la vie d'un couple










"Séisme" (3) au théâtre Paul Scarron

par la compagnie du Prisme (Hauts-de-France)
de Duncan Macmillan.

Avec Shams El Karoui et Maxime Guyon.


Je ne photographie pas le spectacle mais les alentours, les sorties de fin de spectacle, le bar du théâtre... le 28 novembre 18.



On sort, sans précipitation, comme à regret

Rideaux tirés, le bar du théâtre s'éclaire et nous attend

Sortie processionnelle : le théâtre impose ses mouvements dans sa géométrie



Les techniciens, en bas, reprennent leur travail

Les deux comédiens : Shams El Karoui et Maxime Guyon pour une rencontre au bar du théâtre







Théâtre de l'Éphémère : "Séisme" (1)

... le 26 novembre 18, montage des lumières pour la pièce "Séisme"
par la compagnie Prisme (Hauts-de France).
Les techniciens œuvrent dans les hauteurs : que la lumière soit !
Durant ce temps une discussion portant sur la vis de serrage et du point zéro : le zéro serait-il fluctuant ?

Sélection de quelques images vertigineuses...

















Le point zéro, alors ?




Le rideau de velours noir s'étire, escamotant bientôt le fond de scène


Pendant ce temps on s'affaire à la cuisine